torticolis, cou bloqué

quelles sont les causes ?
Le torticolis est due a une contraction des muscles du cou. L’anomalie de la position de la tête et du cou concerne plus fréquemment les femmes. Le patient est victime des incommodités dues à la douleur et a du mal à mobiliser son cou.

Afin de mieux cerner le torticolis, il faut savoir que les vertèbres et la musculature avoisinante sont des organes essentielles à la mobilisation de la tête. Cette affection cible principalement les muscles sterno-cléido-mastoïdiens et le trapèze et apparaît lorsqu’on se positionne mal ,qui est causée par une rétraction des muscles, les surmène et amène une rotation de la tête en direction du côté opposé à la contracture.

Le torticolis débute le plus fréquemment à la suite d’une même posture prolongée du cou ou d’une mauvaise posture de la tête lorsque nous dormons. Elle est souvent apparente suite à l’usage d’un oreiller inapproprié. Les peintres, les personnes qui sont devant un ordinateur pendant une grande partie de leur temps et/ou celles qui ont régulièrement recours à des appareils tel que les microscopes font partie de la population la plus touchée par le torticolis.

Les mouvements brusques et inapproprié sont eux aussi à l’origine des spasmes musculaires. Ce sont principalement les sports de contact tel que le football, le rugby ou la boxe qui sont les plus concernés par le torticolis.
Les maladies des nerfs et des vertèbres cervicaux, l’hyperthyroïdie non traitée amène parfois un torticolis. De la même façon, les infections autres comme la grippe ou encore d'affections peuvent engendrer un gonflement des ganglions cervicaux ayant pour risque de contracter les muscles avoisinants. Les traumatismes répétitif comme l’hernie d’un disque intervertébral ou encore certaines tumeurs et les coup de froid ainsi que l'utilisation de certains médicaments (par ex. le métoclopramide) sont tout autant de facteurs favorisant l’apparition de torticolis. Dans des cas exceptionnelle , le torticolis peut être congénital. Il est causer par la mauvaise posture durant la vie intra-utérine du malade. Par moment , un accouchement difficile amène le saignement des gros muscles du cou. Certaines pathologies congénitales comme l’hypotonie, la paralysie du cerveau sont eux aussi susceptibles de provoquer un torticolis.

D’autres causes tel que l’obésité, le stress ou encore l’habitude d’etre dans une position inappropriée accroît les chances d’avoir un torticolis. A savoir que fumer accélère la dégénérescence des vertèbres cervicales.D’autre part, les lésions des colonnes vertébrales comme la scoliose ou bien la lordose et les affections concernant les dents de sagesse augmente ces risques.
mal de dos bloqué

les symptômes du torticolis, cou bloqué

quel diagnostique ?
Les signes les plus communs sont la sensation de contracture au niveau d’un côté de la région cervicale et la posture vicieuse de la tête. Chaque tentative de mobilisation est impensable a faire et douloureuse. Les autres symptômes changent en fonction du type de torticolis.
Le torticolis banal surprend en majeur partie le patient dès le matin et notamment au réveil. Il fait suite à un mouvement trop brusque ou encore une mauvaise position durant la nuit.
Le torticolis appelé spasmodique apparaît de manière soudaine , sans cause apparente, par des contractures musculaires qui se succède violemment. Elles sont assimilées à des douleurs et des raideurs de la nuque. Pour le torticolis symptomatique, c’est un signe assez révélateur d’une maladie sous-jacente qui pourrait se déclencher par la suite . Effectivement, il s’accompagne par des manifestations spécifiques d’une affection vertébrale .
Quant au torticolis congénital, il fait son apparition au moment de la naissance. Il est aussi chronique et la douleur la trahit. À la palpation, le muscle en spasme peut être victime d’une petite tuméfaction de la même grosseur qu’un raisin .

Généralement, le médecin pose un diagnostic en identifiant ses signes spécifiques. Suite a quelques questions préliminaires, il examine le patient pour détecter les maladies ou les facteurs qui peuvent engendrer un torticolis. Dans les cas les moins évidents a traiter, le professionnel de santé vous conseille des explorations radiologiques, des prélèvements de sang ou d’autres types d’analyses. Sinon, il vous référence auprès d’un spécialiste comme un rhumatologue ou un ostéopathe pour un traitement adapté et plus efficace.

les complications du torticolis, cou bloqué

quel traitement ?
Les signes les plus communs sont la sensation de contracture au niveau d’un côté de la région cervicale et la Le torticolis est majoritairement bénin. Mais, il peut engendrer un soucis pour dormir. D’autre part, en absence de traitement, des complications sont a prévoir comme l’anomalie permanente de la colonne vertébrale et la hernie discale. Elles perturbent le système de fonctionnement nerveux pouvant causer des maux de tête, des problèmes de respiration, visuels ou auditifs.

Le traitement de la cause s’avère indispensable et les symptômes douloureux doivent être soignés. Pour le torticolis aigu, reposez-vous au maximum et mettez qqch de chaud en application sur la zone qui vous pose problème .Le médecin peut également vous conseiller de prendre des médicaments soulageant la douleur et qui détend le cou.