Qu’est-ce que le massage prénatal ?

Le massage prénatal ou modelage prénatal, c’est un massage dit thérapeutique. Son but est de soulager la fatigue mentale et physique des futures mamans. Ainsi, par stimulation de la fonction des muscles et des articulations, il améliore la circulation et la santé générale du corps.

Il permet également une meilleure préparation de la future maman face aux différents changements hormonaux qu’elle subit pendant la grossesse. Le modelage n’est pas conseillé avant le premier trimestre de la grossesse. En effet, face à l’instabilité du fœtus et le risque élevé de fausse couche pendant le premier trimestre, il est préconisé d’attendre le 4e mois de grossesse, sauf contre-indication.

Beaucoup de femmes retardent l’arrivée d’un premier enfant afin de se consacrer à leur carrière ou leur vie affective. Aussi, la grossesse est plus attendue et vécue avec plus d’enthousiasme. Afin de vivre pleinement cette expérience unique, la recherche du bien-être est de plus en plus présente. Le massage permet notamment, la réduction des différents maux liés à la grossesse. Les femmes peuvent donc profiter pleinement de ces moments et dans les meilleures conditions possible.

Pourquoi un massage prénatal ?

Le modelage prénatal à des vertus thérapeutiques à la fois pour la mère et le futur bébé.

Pour les futures mamans

Aider les futures mères à vivre pleinement et le mieux possible leur grossesse, tel est l’objectif du modelage prénatal. En les soulageant des différents désagréments causés par la grossesse et en leur prodiguant des massages bienfaisants. Cela les aide également à prendre conscience de l’importance du toucher et du contact corporel pour elle et le bébé.

Le massage ou modelage aide donc à soulager les maux suivants :

  • Mal de dos : en réduisant les tensions qu’entrainent les mauvaises postures durant la grossesse.
  • Douleurs musculaires : meilleur moyen non médicamenteux pour soulager les douleurs dans le bas du dos, les épaules ainsi que les crampes.
  • Douleurs sciatiques : soulage les inflammations des nerfs sciatiques causés par le gonflement des muscles des jambes et les contractions.
  • Migraines : résultant le plus souvent des changements hormonaux ou des tensions au niveau du cou ou des épaules dues à une mauvaise posture.
  • Régulation hormonale : en réduisant le taux des hormones liées au stress et en augmentant celle du bien-être (l’ocytocine), pour lutter contre la dépression, le stress et l’anxiété.
  • Amélioration du sommeil : une fois, les douleurs apaisées, les migraines atténuées, les effets calmants et relaxants du massage favoriseront un sommeil réparateur.
  • Gonflement des articulations : le gonflement des pieds et des mains généralement constatés pendant la grossesse est diminué avec de légères applications sur la peau.
  • Circulation sanguine : favorise la stimulation du système lymphatique et l’élimination des toxines.
  • Diminution des vergetures : le massage aux huiles nourrissantes aide la peau à être mieux hydrater et à combattre l’apparition des vergetures.  La peau des futures mamans s’étire pendant la grossesse et le manque d’élasticité dû notamment au manque d’hydratation provoque des vergetures.
  • Réduction d’œdème : les massages aident à réduire la rétention d’eau et à stimuler le drainage du système lymphatique pour réduire les œdèmes.
  • Préparation au travail : prépare les muscles à l’accouchement et participe donc à l’amélioration du travail et à la réduction des douleurs de couches.

Pour le foetus

Femme enceinte qui reçoit un massage prénatal
séance de massage prénatal à domicile

Les bienfaits du massage prénatal à domicile ne sont pas uniquement pour la maman, mais il participe également au bien-être du bébé en :

  • Développant ses capacités de perception : sons, caresses.
  • Favorisant son bien-être : le massage entraîne chez la mère du bien-être grâce à l’ocytocine et le fœtus va en bénéficier. Ainsi il augmentera son sentiment de sécurité et d’épanouissement affectif.

Quelles sont les contre indications ?

Bien qu’il ne présente aucun danger, le massage prénatal n’est pas possible pour toutes. Ainsi lorsque la grossesse est à risque il est préférable de demander l’avis du médecin ou de la sage-femme qui suit la grossesse. Des recommandations et des indications pourront être données au personnel qui effectuera le massage. Notamment en termes, de pression du massage ou de positionnement pendant celui-ci.

De plus, il n’est pas possible de pratiquer un modelage dans les cas suivants :

  • Diabète.
  • Maladie contagieuse.
  • Pré-éclampsie.
  • Hypertension.
  • Douleur abdominale.
  • Perte sanguine ou aqueuse importante.
  • Fièvre.
  • Douleur non habituelle.
  • Nausées matinales.
  • Diarrhée.
  • Tout état maladif.

Et les zones du corps ne pouvant être massées sont les suivantes :

  • Blessures ouvertes.
  • Ecchymoses.
  • Varices.
  • Zones infectées.
  • Éruptions cutanées.

Pour finir, en réflexologie la zone entre la cheville et l’os correspond au vagin et à l’utérus, aussi il est conseillé de ne pas y exercer de pression directe.

Comment se déroule un massage prénatal ?

Le massage peut se faire dans toutes les positions.  Donc, elle peut se faire sur le dos en surélevant les pieds à l’aide d’un coussin. Ou encore allongée sur le ventre grâce à des tables qui disposent d’une cavité pour le ventre ou à l’aide de coussin avec un trou pour y placer le ventre.  Mais la position latérale est celle qui est le plus souvent adoptée et conseillée.

Les gestes adoptés

Le massage prénatal n’est pas un massage énergique, mais doux. Le plus souvent basé sur le massage suédois, il se compose essentiellement, de frictions, d’effleurage et de pétrissage doux. Le ventre n’est pas massé, mais effleuré.

Les produits utilisés

Puisqu’il s’agit de femmes enceintes, les produits utilisés doivent être parfaitement adaptés. Ainsi les produits doivent être le plus neutre possible et bio de préférence. Mais pas d’odeur forte, car beaucoup de femmes enceintes ne supportent pas les parfums persistants.

Il convient donc d’utiliser des huiles végétales sans produits chimiques telle l’amande douce, l’avocat, de sésame, de beurre de karité ou d’abricot. À l’inverse, est fortement déconseillé les huiles essentielles qui peuvent provoquer des réactions et les huiles minérales qui sont fabriquées à partir de pétrole.

Le choix du praticien

Afin de choisir au mieux son praticien, voici nos conseils :

  • Bien que les diplômes ne soient pas obligatoires, il existe des certifications. Donc il est préférable de s’assurer que la personne dispose de la formation nécessaire. Le bien-être de la cliente doit être prioritaire et il doit être capable d’adapter le massage en fonction de ses besoins.
  • Se sentir en confiance avec le praticien, prendre le temps de discuter, faire connaissance avec une séance d’essai par exemple. Le masseur doit être à votre écoute et vos besoins afin d’adapter la séance selon vos souhaits.

Vous pouvez effectuer un massage prénatal dans les centres de bien-être et/ou de massage. Prenez le temps de vous renseigner sur la réputation et les avis des différents centres. Celui-ci doit pouvoir vous accueillir dans les meilleures conditions et disposer de personnel formé à ce type de massage.